LA DOUBLE IDENTITE DE MARIE CARDINAL
ou « les mots pour ne pas le dire »

Par Hubert Gaëtan Brun

L’année de naissance de Marie Cardinal serait 1928 alors que l’année connue et diffusée par son éditeur est 1929. D’après le témoignage du mari de Marie Cardinal, elle aurait voulu se rajeunir par coquetterie, mais la vraie raison ne serait-elle pas un refus d’incarner cet instant de sa naissance qui a été tellement chargé d’épreuves ?

Dans le thème dressé pour 1928, nous avons un carré partile de Saturne avec le Soleil en IV au carré des Nœuds lunaires, qui traduit une lourde problématique existentielle, et en particulier vis-à-vis du père, ce qui apparaît très peu dans son roman. La Lune Noire Vraie en maison 12 en Scorpion, au carré de Cérès, correspond à l'aînée mort-née et la tentative d'avortement de sa mère se voit dans le semi-carré de la Lune au Nœud Sud, qui indique révélateur d’une relation karmique entre la mère et la fille. Neptune au carré de l'Ascendant reflète sa difficulté à se reconnaître dans cette identité.

.
Thème natal du 9 mars 1928

Il semble donc qu’elle a choisi de se construire une nouvelle identité en s'inventant une autre date de naissance. Elle va le faire  par rapport à son mari. Elle confie que sa vie sexuelle est un échec depuis le début, et son mari s’éloignera d’elle en acceptant un poste à l'étranger, se sentant lui-même responsable de cet échec. N'est-ce pas une façon très neptunienne d'éviter la confrontation au redoutable carré Soleil Saturne à travers l'absence du mari ?

Il est intéressant de vérifier si l’identification à cette nouvelle date, choisie en toute conscience par Marie Cardinal, a permis au thème astral correspondant de fonctionner ? Nous allons voir que tel est bien le cas !
Le choix de changer sa date de naissance n’est pas sans rappeler la démarche de certains astrologues qui choisissent de changer de lieu d’anniversaire pour modifier leur Révolution Solaire chaque année afin d’adoucir les événements à travers un acte magique.

La date clé qui nous paraît refléter au mieux cette "nouvelle naissance" est la date de son mariage en 1953.
Nous nous basons sur la date de naissance 9 mars 1928 pour une heure corrigée à 22h50. Voici les raisons de notre choix :
Les dates importantes de sa biographie sont 14, 20 et 30 ans. Pour une naissance en 1928, ces trois dates correspondent à des transits majeurs de Chiron à sa Vénus (opposition à 14 ans, carré à 20 ans, conjonction à 30 ans). Pour une naissance à 22h50 et non plus 23h, sa Lune se trouve sur la cuspide de 12 (la folie de la mère) relié à l'opposition Mercure Neptune, maître de IV. Son problème existentiel se voit dans le carré partile de Saturne en I au Soleil en IV. Toujours à 22h50 ; le FC se trouve à 1° Poissons. A l'âge de 30ans, alors qu'elle entreprend une thérapie, Mars progressé se trouve à 1° Poissons, sur la cuspide de IV. Son analyse se termine 7 ans plus tard avec la Lune progressée sur son FC.

La RS 1953 pour Alger ainsi que la RS converse n’annoncent pas de façon éclatante le mariage. En revanche, la RS converse calculée pour le 9 mars 1929 présente une triple conjonction Vénus Lune Jupiter sur Vénus natale maîtresse de la maison VII. Tous les facteurs liés au mariage sont au rendez-vous !

.
Révolution solaire converse du mariage pour un thème radical du 9 mars 1929.

Ce constat nous incite à étudier le thème radical symbolique de Marie Cardinal calculé pour 1929 comme l’a fait l’astrologue italienne Carla Pretti. Une lecture sans a priori de ce thème nous incite à penser qu’il reflète bien sa vie telle qu’elle la raconte dans son livre « Les mots pour le dire ».  Voici l’analyse que nous proposons :

.
Thème radical symbolique du 9 mars 1929

 

Marie a été victime d'une "profonde crise psychologique paralysante" à l'âge de 30 ans. Cette crise était accompagnée de problèmes liés à son cycle menstruel à tel point qu'un médecin envisageait l'ablation de l'utérus. Elle prit la décision de consulter un psychanalyste qui lui dit que son problème était d'origine psychosomatique. En effet, "elle s'aperçut qu'elle n'avait plus de pertes après une seule séance". Son analyse fera ressortir qu'elle aura été contrainte d'obéir à des règles strictes de la part de sa mère.
Marie se soumettra à ces règles, ce qui correspond au sextile Saturne Lune et au trigone Saturne Vénus. A l'âge de 20 ans, Marie eut sa première crise d'anxiété alors que Saturne culminait au Milieu du Ciel, faisant une opposition à la Lune et réactivant le trigone à Vénus. A l'âge de 30 ans, au début de son analyse, Saturne formait à nouveau le trigone à Vénus... Son livre autobiographique est publié en 1976, au moment d'un transit de Saturne carré Vénus. (Pour elle, les trigones à Vénus sont enfermant et les carrés libérateurs). La publication de son livre est un acte de désobéissance vis à vis de sa mère.

La comparaison des deux thèmes nous fait conclure que son thème natal était trop dur à « incarner », notamment une problématique par rapport au père dont il est très peu question au cours de la narration de son analyse. Marie s’est construit une double identité à partir d’une autre date de naissance. Cette date offre des aspects planétaires plus confortables et reflète son histoire biographique mieux que son thème natal. Il semble qu’elle n’ait pas intégrée sa problématique fondamentale car son thème natal a été désinvesti.

Il est bien sûr très surprenant qu’on puisse investir un thème astral de son choix qui devient ainsi plus opérant que le thème natal. Notre expérience du Thème Miroir que nous avons décrit dans notre livre accessible à l'adresse http://www.lulu.com/content/1725193 nous a habitué à voir que nous fonctionnons le plus souvent par identifications diverses avant d’être véritablement nous-mêmes.

Certains chercheurs comme Etienne Guillé font un rapprochement entre l’ADN et le thème astral. Dès l’instant où nous sommes nos planètes, il nous est possible de reprogrammer ou ajouter un programme à nos cellules pour vivre nos planètes de la manière qu’il nous convient !   
La reprogrammation cellulaire a pour but de se défaire des identifications qui ne nous appartiennent pas afin de réaliser au mieux cet instant du ciel correspondant au moment de notre naissance.
L'ajout de programmes est une construction mentale visant à fuir notre réalité, ce qui semble avoir été le cas pour Marie Cardinal.
  
Jean-Philippe Brébion dans son livre « L’empreinte de naissance : 27 mois pour une vie »  montre que l’enfant est entièrement imprégné par le vécu et le ressenti de ses parents sur une durée de 27 mois débutant 9 mois avant la date de sa conception.
Durant cette période l’enfant est comparable à un buvard sur lequel s’inscrit l’empreinte biologique issue de ses parents et de ses ancêtres. Il est possible de voir le projet parental en remontant les éphémérides à rebours sur 18 mois.

.

Thème projet (18 mois avant la naissance de Marie Cardinal)
Le Thème Projet de Marie Cardinal, obtenu en retranchant 18 mois à sa date de naissance, pour la même heure et le même lieu offre une surprise de taille : La Lune à 16° Balance en V est carré partile à Pluton 16° Cancer et se trouve carré aux nœuds lunaires.
Alors que dans son Thème Natal nous avons un carré partile de Saturne avec le Soleil en IV au carré des Nœuds lunaires. Voilà qui est bien lourd à porter !     
Dans le Thème Projet de M. Cardinal. Saturne est carré à la conjonction Vénus Neptune (la perte de la sœur aînée).
Dans son Thème Natal Saturne conjoint au Nœud Sud est sextile à Vénus et opposé Neptune (l’obéissance aux règles, le poids de la culpabilité de la sœur décédée, que sa mère lui fait porter).   
Et Saturne est bel et bien présent en étant pile sur l'Ascendant de M. Cardinal. Les autres conjonctions sont Vénus sur Neptune, NN sur Pluton en VIII (mortifère), Jupiter sur Vénus.
Les répétitions entre le Thème Projet et le Thème Natal confirment l’aspect mortifère du Thème Natal quelle n’a pas pu intégrer.

 

 

Remonter en haut de la page


Mireille Petit © - Tous droits réservés - 2009