PARENTS TOXIQUES

De Susan Forward
Edition : Stock
Parution :1989 by Susan Forward

Quatrième de couverture :


Ecrit par une psychothérapeute célèbre aux Etats-Unis, ce livre aborde un sujet encore tabou en France : la vie problématique des adultes qui, dans leur enfance et leur adolescence, ont eu des parents néfastes au développement de leur personnalité. Ces parent « toxiques » n’ont pas eu que des difficultés occasionnelles avec leurs enfants ; parfois, ils ont été alcooliques, coupables de sévices physiques ou d’abus sexuels ; mais plus souvent ils ont été démissionnaires, dominateurs, critiques, méprisants, manipulateurs. Ces attitudes, ces paroles, parce qu’elles agissent de façon répétitives et insidieuse ont causé des dommages émotionnels qui, comme des toxines, se sont répandues dans tout l’être de l’enfant. La souffrance que ces blessures ont entraînée a grandi avec l’enfant, s’insinuant dans la structuration de sa personnalité.

En France, on se préoccupe de plus en plus du traitement de ces enfants, mais on ne s’intéresse pas suffisamment aux adultes qui souffrent encore d’avoir eu de tels parents, comme si le mal était fait irrémédiablement. C’est précisément le mérite de l’auteur de s’être préoccupé des perturbations qui étouffent leur vie quotidienne.
Témoignant d’une longue expérience clinique, Susan Forward raconte des histoires vécues, les analyse en profondeur et décrit les thérapies qui lui paraissent avoir aidé le mieux ces adultes à se libérer de l’emprise nocive de leurs parents, vivants ou morts. Malgré les situations parfois terribles et les conflits qu’il évoque, ce livre reste pratique et optimiste : il s’adresse tout particulièrement aux lecteurs ayant souffert de parents toxiques ; mais il apporte également une ouverture aux spécialistes confrontés à de telles situations.

Ce livre est préfacé par Danielle Rapoport, psychologue des hôpitaux de l’Assistance  Publique - Paris

Extraits de « Parents toxiques »

PREFACE

Dès la première lecture de l’ouvrage de Susan Forward, nous avons adhéré au projet de sa traduction française. Nous avons eu pourtant d’emblée conscience que certains passages allaient provoquer bien des polémiques. En effet, l’expérience clinique de cette spécialiste, unanimement reconnue aux Etats-Unis, ne peut que susciter le plus vif intérêt en France, où cette problématique est encore trop rarement abordée alors qu’elle touche un vaste public. Par contre, le style des réponses et des méthodes thérapeutiques américaines peut soulever ici des réserves quant à leur importation dans nos propres pratiques. Fallait-il pour autant renoncer à cette publication ? Nous avons partagé notre interrogation avec d’autres professionnels, confrontés comme nous aux difficultés familiales décrites dans ce livre, dont ils ont été en quelque sorte les premiers lecteurs. Les échanges ou les débats qui s’en sont suivis se sont avérés particulièrement riches d’enseignement, ne serait-ce qu’au niveau de certains tabous sur lesquels nous reviendrons, de nouvelles orientations dans la compréhension de telles souffrances et dans les aides proposées, de l’ouverture du champs des réflexions soulevées par ces questions. L’optique, originale pour nous méritait à l’évidence une diffusion française…..

INTRODUCTION : Qu’est-ce qu’un parent toxique ?

Tous les parents ont des déficiences occasionnelles. J’ai moi-même commis de nombreuses erreurs avec mes enfants, des erreurs qui leur ont fait beaucoup de peine (et à moi aussi). Aucun parent ne peut être disponible – sur le plan affectif – à longueur de temps. Il est parfaitement normal que, parfois, les parents s’emportent contre leurs enfants. Tous les parents font, par moments, preuve d’autorité exagérée(…)
Mais il y a beaucoup de parents chez qui les schémas négatifs de comportement sont persistants, au point de dominer la vie de leur enfant. Ce sont ces parents qui font du mal.
Comme j’étais à la recherche d’une phrase pour décrire ce qu’il y avait en commun chez ces parents, un mot hantait mon esprit : toxique. Comme une toxine chimique, les dommages émotionnels infligés par ces parents se répandent dans tout l’être de l’enfant et, au fur et à mesure que celui-ci grandit, la souffrance grandit avec lui.
Quel meilleur mot que « toxiques » pour décrire des parents qui font subir à longueur de temps traumatismes, abus, critiques de toutes sortes à leurs enfants, et qui, la plupart du temps, continuent à se comporter ainsi même après que les enfants sont devenus des adultes ?(…)

Mais quel est l’impact des parents toxiques sur leurs enfants ?

Que des adultes élevés par des parents toxiques aient été battus quand il étaient petits, ou laissés trop souvent seuls, ou abusés sexuellement, ou considérés comme idiots, surprotégés ou accablés de culpabilité, ils manifestent presque tous des symptômes similaires : amour-propre blessé, tendance à un comportement autodestructeur. D’une façon ou d’une autre, ils ont presque tous l’impression de n’avoir aucune valeur, aucune capacité et ils se sentent indignes d’être aimés(…)
Ces sentiments proviennent pour un grande part du fait que les enfants de parents toxiques se sentent coupables des abus de leurs parents, de façon parfois consciente, parfois non.

L’emprise des parents toxiques : peut-on s’en libérer ?

Si vous êtes un adulte qui a été élevé par des parents toxiques, il y a beaucoup de moyens pour vous libérer de leur emprise perverse, legs de culpabilité et de complexes. J’exposerai ces sortes de stratégies tout au long de ce livre : elle peuvent vous engager dans des voies nouvelles, porteuses d’espoir(…)

Comment abandonner le combat

Devenir un véritable adulte n’est pas un processus linéaire. Vous vous sentirez aller vers le haut, vers le bas, en avant, en arrière, vous aurez l’impression d’être secoué. Attendez-vous à flancher ; attendez-vous à faire des erreurs. Vous n’échapperez jamais tout à fait à l’angoisse, à la peur, à la culpabilité et à la confusion. Comme tout le monde. Mais ces démons ne vous contrôleront plus. C’est la clé de la réussite.
En acquérant davantage de contrôle sur vos relations passées et présentes avec vos parents, vous découvrirez que vos autres relations, particulièrement votre relation avec vous-même, auront été fondamentalement modifiées. Vous aurez acquis la liberté, peut-être pour la première fois, d’apprécier votre propre vie.


Remonter en haut de la page



Mireille Petit © - Tous droits réservés - 2009