PLANETES RETROGRADES : Terres intérieures

Auteur : Luc BIGE

Editeur : Les Editions de Janus

Parution : 2008

Quatrième de couverture :

La rétrogradation d’une planète, vécue de l’intérieur et non jugée à l’aune des performances d’une planète directe qui se meut avec le temps des horloges, ressemble à un temps suspendu, à un espace intime qui se déploie chaleureusement à partir du cœur de l’être. Lorsque le temps objectif semble s’arrêter, l’espace intérieur commence à se déployer. C’est là, en astrologie la fonction des rétrogradations : permettre à la personne de renouer avec son programme intime en la déconnectant du temps extérieur de la vie dite « normale ». La rétrogradation est comme une porte qui ouvre la conscience vers les mondes intérieurs, vers les terres inexplorées de notre réalité magique.

L’aventure humaine proposée par les planètes rétrogrades ouvre les portes du ciel. Faisant leur part de l’œuvre, elles construisent l’autre bout du pont, complétant le travail des planètes directes occupées à agir dans le monde. Ainsi, l’invisible se rapproche pas à pas du visible afin que se maintienne l’équilibre de l’univers. Les planètes directes appartiennent au grand jour, les planètes rétrogrades explorent la nuit. Que serait l’un sans l’autre ?

Cet ouvrage comble un manque dans la littérature astrologique francophone. Jusqu’à présent aucune étude n’avait été consacrée exclusivement aux rétrogradations des planètes dans le thème de naissance. Une analyse de la boucle de rétrogradation permet de comprendre la rétrogradation des planètes comme un processus de transformation intérieure et non plus comme un handicap insurmontable. La géométrie est également questionnée : que nous révèle le mouvement de la planète ? Enfin des exemples d’interprétation illustrent ces idées afin de montrer comment recontextualiser une rétrogradation dans l’ensemble du thème astrologique.

LUC BIGE, biologiste formé à la recherche fondamentale et passionné d’astrologie, enseigne à Paris et en province. Bien que s’inscrivant dans le courant de la pensée humaniste, ce chercheur indépendant travaille sur l’aspect énergétique de l’astrologie et s’y intéresse comme voie de connaissance complémentaire à l’approche scientifique du cerveau gauche. L’auteur est également Président de l’Université du Symbole

Remonter en haut de la page


Mireille Petit © - Tous droits réservés - 2009