L'AUTRE MOITIE DU TEMPS
De  Hubert Gaëtan Brun
Editeur : http://www.lulu.com/content/1725193  livre accessible à cette adresse
Parution : 2007

Quatrième de couverture:

L'astrologie étudie généralement les mouvements des planètes dans leur sens naturel, direct. Ce mouvement peut être inversé en remontant dans le temps à partir de la naissance. Cette inversion est comparable aux racines d'un arbre. Le mouvement inverse (converse) est une plongée vers nos racines, nos sources. Nous avons appliqué les techniques converses à toute l' astrologie (révolutions solaires, cycles, transits...). Les techniques directes et converses forment un tout dynamique et interdépendant comme le Yin et le Yang dans le symbole du Tai Ki. Cette vision de l'astrologie est à la fois novatrice et fédératrice. Elle complète et enrichit les pratiques astrologiques existantes. Elle donne également des clés de compréhension des bouleversements subis par notre monde en mutation.

Hubert Gaëtan Brun a mené des recherches pendant une quinzaine d’années en astrologie et écrit un mémoire à l’Université de Paris VIII en 1994. Il s’intéresse aux Traditions Occidentales et Orientales.

Les extraits de « L’autre moitié du temps » 

LE THEME MIROIR RELATIONNEL

Nos relations avec nos parents, nos proches, sont des adaptations des uns par rapport aux autres.
Dans ces relations, des points d’équilibre se créent à partir desquels un nouveau thème appelé « Thème Miroir Relationnel » va pouvoir être étudié.
Concrètement, nous avons tous un thème natalcalculé à partir de nos date, heure et lieu de naissance. Dans le cadre d’une rencontre, la mise en relation des deux cartes du ciel génère deux Thèmes Miroir. Pour les calculer on mesure l’écart de temps qui existe entre les deux ciels et on reporte cette mesure de part et d’autre de chaque thème.
            Le Thème Miroir est la « personnalité virtuelle » dont nous avons besoin pour rester au centre de nous-mêmes tout en étant relié à l’autre. la médecine énergétique montre que certaines pathologies sont liées à un « désencrage » du corps énergétique par rapport au corps physique. Il est possible que l’étude des Thèmes Miroir permette de mieux comprendre ce type de dysfonctionnement, qui pourrait être dû à une trop forte identification à un Thème Miroir, ne permettant pas un juste centrage sur soi-même.
            La comparaison des thèmes (synastrie) permet de comprendre les forces et les faiblesses d’une relation et les rôles que nous sommes amenés à jouer avec l’autre. Ce décryptage peut permettre d’ajuster notre comportement relationnel.
La comparaison en miroir permet de comprendre de façon plus approfondie toute la complexité d’une relation, à plusieurs niveaux, psychologique, psycho généalogique…

Le Thème Miroir est un thème virtuel situé sur un point temporel calculé à partir des deux dates de naissance en présence. Supposons un thème A : 1er juin 1970 et un thème B : 1er juin 1972 le Thème Miroir A sera dressé pour le 1er juin 1968 et le Thème Miroir B sera dressé pour le 1er juin 1974, ce qui correspond à un transit converse d’un thème par rapport à l’autre. Le thème A est équidistant du Thème Miroir A et du thème B.

Le Thème Miroir est très utile pour dévoiler les liens subtils qui tissent la toile familiale, et permet de repérer quels sont les lieux de projection ou de répétition. Ce système révèle aussi de manière assez évidente si une personne extérieure à la famille a sa place dans cette structure ou bien si elle risque de s’y sentir toujours étrangère.
Nous avons remarqué que certaines personnes très influencées par leur milieu familial sont identifiées à l’un de leurs Thèmes Miroir au détriment de leur thème natal, par rapport à leur père ou leur mère, de sorte que les transits sur le Thème Miroir semblent mieux fonctionner que sur le thème natal.

L’être humain est avant tout  un être relationnel, dont le potentiel (contenu dans le thème natal) se révèle le plus souvent par le contact avec les autres à travers le Thème Miroir.

Le Thème Miroir est en quelque sorte un thème holographique qui sert de loupe au thème natal.
Dans le cas des jumeaux, leur Thème Miroir est identique à leur thème natal.
Dans tous les autres cas, les écarts de dates mettent face à face un miroir qui reflète un temps passé (émanation de l’inconscient, du subconscient) et un autre porteur du futur (expression du surmoi, de l’idéal du moi).
L’idée première du Thème Miroir est que le thème natal est avant tout un instant donné du ciel qui est spécifique à un nouveau né, mais qui représente aussi un thème d’événement.
Le moment de la naissance est un événement qui est reçu par les parents sous forme de transits planétaires et l’enfant est la mémoire vivante de ces transits. Et s’il est vrai que les parents reçoivent ces transits par l’intermédiaire de leur enfant, l’enfant lui-même reçoit de ses parents les transits converses mémorisés dans leur thème natal.
Il en va de même pour toute relation à tous les niveaux.

LA FAMILLE  TRINTIGNANT

Trintignant Jean-Louis, 11/12/1930, 19h00, 4E45, 44N11 Piolenc
Trintignant Marie, 21/01/1962, 12h57, 2E14, 48N50, Boulogne- Billancourt
Trintignant Nadine, 11/11/1934, 03h30, 7 E15, 43N42, Nice

Après la mort de Marie Trintignant, une étude astrologique citant un texte de Bill Tierney insistait à juste titre sur l’impact de Neptune dans ce drame :  « …illusion, désillusion, obsession de l’évasion hors de la souffrance crée, par l’utilisation intensive de substances qui engourdissent les sens, ou déforment les perceptions sensorielles, tel est le lot de Neptune en dissonance. »

Il est vrai que Neptune se trouve au carré de la Lune dans son thème , mais cela suffisait-il pour en faire une dominante ? Il ne semble pas, et d’ailleurs l’auteur de cette analyse est allé chercher un aspect imaginaire entre Neptune et le Soleil (un carré à 12° d’orbe !) pour ajouter du poids à la présence de Neptune.
            Si en revanche on se réfère à l’astro-psychogénéalogie et aux Thèmes Miroir  (TM), le lien à Neptune est  évident. Les orbes retenus sont inférieurs à 3 degrés.
Chez son père, la Lune est conjointe à Neptune.
Chez sa mère Mars est en conjonction exacte à Neptune
TM de Nadine par rapport à Marie :
AS Poissons, conjonction violente Mars Uranus opposés à Neptune.
TM de Jean-Louis par rapport à Marie :
Lune carré Neptune
TM de Marie par rapport à Jean-Louis :
Soleil Poissons (comme B.Cantat),
Vénus carré Uranus/Neptune
TM de Marie par rapport à Nadine
Soleil carré Saturne/Neptune

Soit six aspects serrés à Neptune…Marie Trintignant a baigné dans une ambiance familiale neptunienne, où la limite est floue, où règne une grande permissivité.
            Neptune c’est aussi le cinéma, c’est le rapport à l’image, c’est le va et vient entre le monde réel et le monde virtuel : on ne cerne plus très bien les limites entre la comédie et la vie. On peut attribuer au Soleil Verseau de Marie Trintignant ses multiples aventures sentimentales. La présence de Neptune ajoute de la confusion dans ses relations amoureuses, où les sentiments passés renaissent dans le présent et pourquoi pas dans le futur, ce qui peut expliquer la jalousie de Bertrand Cantat.

Hubert Gaëtan Brun     http://www.cosmosesame.fr
e-mail : h.brun93@orange.fr

Remonter en haut de la page



Mireille Petit © - Tous droits réservés - 2009